Trois méthodes douces pour soulager vos douleurs du dos

Trois Méthodes Douces Pour Soulager Vos Douleurs Du Dos

C’est très certainement le mal du siècle. Le mal de dos est ressenti chez la plupart des personnes. La pratique d’un sport non adapté à sa morphologie, la mauvaise position au travail, le poids que l’on porte, les déplacements en voiture sont autant de causes qui nous font souffrir. Les médicaments peuvent être une solution pour les douleurs occasionnelles, mais il est préférable de trouver d’autres remèdes pour soulager celles qui sont chroniques.

L’acupression

Notre dos est un véritable champ de nerfs. Tout le stress, les lourdes charges, les soucis du quotidien viennent peser à la fois sur nos lombaires et nos cervicales comme un poids dont il est difficile de se débarrasser. Peu à peu, ils forment des zones de tensions, de contractures. Ces points peuvent être soulagés par l’acupression en faisant appel à la médecine chinoise ou en utilisant un tapis de massage qui stimulera ces différentes zones.

L’argile verte

Pour les adeptes de solutions naturelles et végétales, l’argile verte permet de soulager de nombreuses douleurs, aussi bien musculaires qu’articulaires. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’on l’utilise dans les établissements de cure thermale. Vous en trouvez soit en tube, soit sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau, soit en bandes. Appliquez-la en cataplasme et recouvrez la zone de film alimentaire. Laissez reposer quelques minutes avant de prendre votre douche ou votre bain.

Le curcuma

Info ou intox ? Depuis plusieurs années déjà, les adeptes de remèdes naturels ne jurent que par cette épice. Elle aurait des effets magiques sur le corps humain et pourrait se substituer aux antalgiques les plus puissants du marché. Il est vrai que le curcuma a des effets bénéfiques sur les troubles digestifs et c’est un excellent anti-inflammatoire. Néanmoins, il faudrait en consommer des quantités astronomiques pour soulager les cas les plus graves. Sachez donc faire la part des choses entre ces aliments que l’on peut utiliser en complément ou en remède principal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *