Bourse : quelles sont les différences entre CFD et Futures ?

Bourse : Quelles Sont Les Différences Entre CFD Et Futures ?

Lorsque vous tradez en ligne, vous pouvez choisir entre deux types de produits dérivé : les Futures et les CFD. Lors de la négociation de produits dérivés, vous n’achetez pas et ne vendez pas d’actif. Ces deux formes de contrat sont employées par de nombreux traders, afin d’engranger le maximum de bénéfices liés aux mouvements boursiers. Voici tout ce que vous devez savoir sur les contrats CFD et les contrats Futures.

Que sont les CFD et les Futures ?

Que vous investissiez sur les CFD ou les Futures, vous faites des spéculations sur l’évolution du prix d’un actif. Vous espérez un gain lié à l’augmentation ou à la diminution du prix de cet actif. Les deux produits présentent cependant des différences. Avant de faire un choix entre l’un et l’autre, il est nécessaire de bien cerner leurs spécificités.

Les CFD

Un CFD, signifiant Contrat pour Différence, est un produit qui permet à un investisseur de spéculer sur les mouvements d’un marché. Le contrat, passé entre deux parties, l’acheteur et le vendeur, stipule que le vendeur réglera à l’acheteur la différence entre le prix d’entrée et la valeur de l’actif sous-jacent à la fin du contrat. Le vendeur est généralement un broker régulé en ligne, alors que dans le cas des Futures, vous négociez directement avec le vendeur de l’actif concerné. Les actifs sous-jacents permettant d’acheter ou de vendre des CFD sont très divers. Il peut s’agir d’actions, de devises, d’indices boursiers ou encore de crypto monnaies.

Les Futures

Les contrats Futures sont nés en 1851 aux États-Unis, autour du maïs. L’acheteur et le vendeur se mettent d’accord pour échanger un produit à une date fixée et à un prix déterminé à l’avance. Ces opérations sont appelées opérations à terme. Les Futures sont le principal outil des spéculateurs, qui analysent les fluctuations sur un marché spécifique. Au départ, les agriculteurs ont cherché, par ce moyen, à limiter le risque lié au fait de ne pas connaître à l’avance le montant qu’ils recevraient pour leur production.

Les différences principales entre CFD et Futures

Alors que les CFD permettent de spéculer sur le prix d’un actif sans date fixée, les Futures s’appuient sur une date d’expiration et un prix spécifique. En outre, le trading des Futures se fait sur les places boursières, tandis que le trading des CFD s’effectue via un courtier en ligne. Enfin, les CFD proposent plus de 3 000 marchés, bien plus nombreux que les marchés concernés par les Futures.

Avantages et inconvénients des deux types d’instruments

Il est généralement admis que les CFD sont plus aisés à trader que les Futures, et sont moins onéreux. En effet, un contrat CFD ouvre la possibilité de spéculer sur de nombreux produits, avec un effet de levier très important. Le trading des CFD exige un capital de départ moins important que celui nécessaire pour le trading sur Futures. Vous pouvez adapter la taille de votre contrat en fonction de votre gestion des risques. À l’inverse, les Futures font bénéficier d’une véritable transparence des prix, avec des trades ouverts sur des marchés publics. Les Futures sont dédiés à des contrats de très gros volume.

Pour conclure, les CFD sont plus flexibles, plus divers et plus liquides, tandis que les Futures ont une date d’expiration et permettent des positions à plus long terme. Quoiqu’il en soit, que vous souhaitiez trader sur les CFD ou sur les Futures, cela demande de l’expérience et de la rigueur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *