Que faut-il savoir sur le métier d’élagueur

Que Faut-il Savoir Sur Le Métier D’élagueur

Un artisan Élagueur est avant tout un grimpeur. Son travail consiste à tailler, cisailler, découper l’arbre en suivant des normes. Un métier peu connu, mais aussi dangereux, car il existe beaucoup de règles de sécurité à suivre. En effet, ce travail se fait en hauteur où tout accident peut se présenter à tout moment. De ce fait, il faut avoir une extrême concentration et avoir une très grande agilité durant son exécution.

Cependant, être un élagueur n’est pas dépourvu d’aventure. Il y a un côté passionnant dans ce métier. C’est pourquoi il est indispensable de le faire connaître.

Les activités d’un élagueur

Ce qui est fascinant dans ce métier c’est de vouloir aller tous les jours même quand les conditions de réalisations sont difficiles. Muni de son harnais, ses chaussures de sécurité, ses mousquetons et ses outils de coupe, l’élagueur n’a pas droit à l’erreur. Il dispose de plusieurs missions.

Tout d’abord, cet  ouvrier forestier organise des interventions sur le lieu de travail. C’est-à-dire faire des analyses sur les caractéristiques de l’arbre à abattre, détecter les bois morts et les branches à couper.  Les conditions de l’environnement autour ne doivent pas être négligées. Cette phase de préparation détermine toutes les techniques de grimpe à employer lors de la manœuvre.

Ainsi fait, il peut ensuite procéder à la taille selon le mode choisi. Bien fixer les cordes avant de monter. Il doit respecter les techniques et les mesures de sécurité. Par ailleurs, il doit faire attention à ce que l’arbre ne souffre pas ni ne se blesse lors de son intervention. Dans ce métier, l’élagueur doit connaître chaque essence, savoir différencier chaque espèce, avoir beaucoup de respect pour les arbres et entretenir la santé de ces germes végétaux. Un professionnel comme cet élagueur qui se trouve dans le Gers ne fait pas que couper, il apporte également des soins pour votre arbuste. Ainsi, en nettoyant les blessures et en utilisant des produits cicatrisants, le processus de guérison sera avancé.

Exercé normalement en équipe, l’élagueur doit acquérir une certaine connaissance avant de se lancer dans la nature.

Les compétences et qualités nécessaires

La profession d’élagueur fait partie des 5 métiers les plus dangereux du monde. Ce métier ne s’apprend pas juste en regardant ni en sachant monter un grand arbre. Il est nécessaire de faire des formations et d’en recevoir des diplômes. Ces derniers sont obtenus après 2 à 3 ans de formation en pratique et en théorie dans des établissements agréés. En France, par exemple, il en existe une cinquantaine. Les professionnels en la matière doivent avoir à leur disposition un certificat de spécialisation « tailles et soins des arbres ».

Pour devenir élagueur, on exige une excellente condition physique : habilité, agilité et souplesse. C’est un travail en hauteur, il faut donc savoir monter au plus haut des arbres, et ce, pour un long moment. Avoir également quelques notions sur la croissance et l’entretien des arbres. Un élagueurdoit avoir une faculté infaillible sur les botaniques puisque chaque type d’arbre se coupe de différente façon.

En somme, être un élagueur nécessite aussi bien une forte mentalité qu’un effort physique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *