Que faut-il savoir sur le métier de maçon ?

Que Faut-il Savoir Sur Le Métier De Maçon ?

Le maçon œuvre pour des travaux de bâtiment tels que les fondations, réparations et démolitions, les façades et les murs, les carrelages. Il travaille d’arrache-pied, sur tout de type de chantier, pour parfaire mur par mur les différentes infrastructures que vous voyez.  Nonobstant les lourdes charges et la simplicité du travail, le métier de maçon revêt un côté d’aventures et d’expériences.

Cet article vous permettra de connaître un peu plus sur cette profession.

Les missions d’un maçon

Le maçon peut travailler sur des bâtiments publics ou privés, pour une construction neuve, piscines ou monuments, poteaux et murs porteurs. Il exerce plusieurs missions en fonction du type d’entreprises qui l’emploient. Lors de la construction, le maçon joue tout d’abord un rôle de manœuvre et aide le coffreur à monter les échafaudages et les plateformes. Puis, en utilisant produits comme le ciment ou le mortier, il monte et assemble les murs à l’aide des briques, des parpaings des pierres ou encore des carreaux de plâtre. Le travail se fait, la plupart du temps, à la main avec des outils comme une truelle, un fil à plomb, un crayon, une équerre, etc.  En effet, le métier consiste aussi à poser, à fixer et à positionner pièce par pièce les éléments d’armature en béton et les éléments préfabriqués. Les travaux de finitions comme la pose des planchers, des cheminées ; le rangement et le nettoyage du plan de travail font également partie de ses missions.

De plus, un maçon doit respecter quelques règles de sécurité puisque son travail n’est pas à l’abri du danger. Des accidents peuvent se présenter à tout moment surtout quand les échafaudages sont mal fixés. Donc, le port d’équipements de protection est obligatoire.

En travaillant seul ou en équipe, un maçon doit avoir le sens de la responsabilité et le respect des plans qui lui sont donnés par le chef de chantier. Ainsi, quelques qualités et formations sont nécessaires pour être un bon maçon.

Les qualités requises

Pour devenir un professionnel dans le domaine de maçonnerie comme ce maçon dans le 77, il faut avoir de nombreuses compétences techniques. Notamment, une connaissance en géométrie, savoir lire un plan, connaitre les différents matériaux à utiliser (résine, bois, liants, etc), savoir manier les outils.

Il faut également qu’il a une bonne condition physique. Un maçon s’expose souvent à des positions inconfortables : se mettre à genoux, travailler en hauteur tout en étant perché sur une échelle, supporter le temps qu’il fait, faire des travaux pénibles…. C’est pourquoi il faut avoir une parfaite agilité et beaucoup d’endurances. Aussi, un maçon doit être rigoureux dans son activité avec une précision optimale ; avoir une bonne volonté et être disponible à toute heure, à n’importe quel jour de la semaine.

Enfin, un maçon a un bon sens relationnel parce que savoir bien communiquer avec la clientèle constitue la base de ce métier.

Les formations nécessaires pour devenir un maçon

La formation commence après le collège. Pour un niveau CAP, il y a le CAP maçon et le CAP constructeur d’ouvrages en béton armé.

Si vous voulez accéder  à des postes d’encadrement ou posséder votre propre entreprise, vous devez poursuivre la formation jusqu’au niveau bac. De ce fait, vous obtiendrez un bac pro du bâtiment organisation et réalisation e gros œuvre, bac pro interventions sur le patrimoine bâti option maçonnerie, ou un BP maçon, BP métiers de la pierre/ piscine, ou un TP chef d’équipe gros œuvre. De multitude de formations peuvent être faites.

Finalement, le BTS en bâtiment est une formation de niveau BAC+2.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *