Santé et Covid-19 : le respect indispensable des gestes “barrière”

La crise inédite que traversent les pays du monde entier nous incite tous à la plus grande prudence. Afin de se protéger individuellement mais également collectivement, le respect des fameux gestes “barrière” s’impose comme une obligation qui doit s’intégrer à notre vie quotidienne.

Les gestes “barrière” : des mesures simples et pourtant vitales

C’est toute la contradiction des gestes “barrière” mis en avant par tous les professionnels de santé et répétés inlassablement par les pouvoirs publics depuis quelques semaines : ce sont des gestes d’une extrême simplicité, et pourtant, ils se révèlent vitaux. Ils sont en effet essentiels pour éviter la propagation du virus Covid-19, dont on connaît l’importance contagiosité.

Parmi ces gestes “barrière”, le lavage des mains est l’un de ceux qui freine le plus cette propagation. Ainsi, il est fortement recommandé de nettoyer les mains aussi souvent que possible. Cela est particulièrement vrai après avoir été en contact avec des surface potentiellement contaminées et donc porteuses du virus. Le lavage de mains peut se faire au gel hydro alcoolique (en frottant pendant un minimum de 30 secondes) ou bien au savon traditionnel (dans ce cas, le frottage doit être plus long, et d’au moins 60 secondes).

En plus de ce geste élémentaire, plusieurs autres gestes “barrière” sont mis en avant depuis le début de la crise :

  • Tousser et éternuer en direction de son coude, pour éviter les projections possibles de gouttelettes vers les autres.
  • Tenir une distance de sécurité d’au moins 1 mètre entre chaque personne, et si possible jusqu’à 2 mètres.
  • Se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique, et s’assurer de les jeter après utilisation dans une poubelle dédiée, et bénéficiant d’un système de fermeture.

Quand tous ces gestes “barrière” sont respectés, l’expérience prouve que de nombreuses contaminations sont évitées. Mais il est possible d’aller encore plus loin pour limiter les risques.

Quelques conseils pour aller plus loin que les gestes “barrière”

Au delà de ces gestes élémentaires, qui doivent devenir de véritables réflexes au quotidien, il est possible d’adopter d’autres mesure efficaces pour enrayer la développement du virus.

On peut citer le nettoyage et la désinfection de toutes les zones à risque, comme les poignées de portes, les tables, ou toutes surfaces ayant pu être en contact avec le virus. Cela peut être par exemple la caddie d’un supermarché, un bouton d’ascenseur ou encore une barre de métro.

Le port du masque pose également question. S’il est inutile de porter un masque de type FFP2, qui doivent être réservés aux personnels soignants en contact direct avec des personnes contaminées, le port d’un masque chirurgical jetable peut en revanche être utile. En cas de symptômes, il permettra en effet d’appliquer le principe de précaution et éviter à la personne de risquer de contaminer ses proches en toussant, en éternuant ou même simplement en discutant.

Dans tous les cas, la consigne des autorités reste claire : restez chez vous pour faciliter le travail des services hospitaliers !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *