Quelles sont les restrictions pour un voyage sécurisé en Europe pendant la pandémie ?

Au cours de ces deux années, le tourisme international ainsi que le trafic aérien n’ont pas encore trouvé leur stabilité sur le plan économique et touristique, en raison de la pandémie. Cependant, depuis l’émergence des campagnes de vaccination, plusieurs pays européens ont rouvert leurs frontières, tout en allégeant les restrictions de voyage. Cette modalité s’est établie à travers des conditions juridiques conventionnelles et une bonne coordination. Que faut-il savoir sur cette initiative ?

Un voyage plus sécurisé entre les pays européens

Avant, les restrictions liées aux déplacements étaient beaucoup plus strictes afin de mieux contrôler la propagation du covid 19. La priorité était avant tout de protéger favorablement la santé de la population européenne. Suite à l’évolution plus ou moins positive de la situation sanitaire, des mesures plus flexibles ont été prises afin de permettre aux ménages et aux professionnels de pouvoir circuler librement et en toute sécurité. Cela prend également en compte la circulation des biens et services. Cette initiative est prise dans le respect des mesures de santé et des barrières sanitaires. Pour être à jour sur la libre circulation, informez-vous sur le covid 19 : où peut-on voyager en Europe .

Cela peut vous intéresser : Les plus beaux châteaux du monde

Les modules de suivi des passagers

Afin d’assurer un suivi efficace des voyageurs, chaque État membre de l’Union européenne préconise l’échange de données. De ce fait, l’utilisation de formulaires numériques va favoriser la collecte de données concernant les passagers transfrontaliers. Dans cette optique, une plateforme commune a été développée par la Commission et l’Agence européenne de la sécurité aérienne depuis mars 2021.

Les voyages de pays membres vers l’Union Européenne

Selon l’accord des États membres de l’UE, une approche commune a été recommandée concernant les voyages en provenance des pays tiers vers l’UE. Il s’agit de pouvoir ouvrir les frontières aux personnes entièrement vaccinées. Cependant, seuls les vaccins autorisés par l’Agence européenne des médicaments seront admis. Egalement, tous citoyens et résidents de l’UE, ainsi que les membres de leur famille ont la possibilité de circuler en Europe . En termes d’évolution situationnelle, lorsqu’un pays présente une situation épidémiologique optimisée, il sera inscrit dans la liste des destinations où il est possible de voyager quelle que soit la situation vaccinale.

A lire aussi : Que faire à Angers pour une visite touristique ?

Les restrictions de voyages levées

Plus la situation internationale est favorable, plus nous assistons à des restrictions qui doivent actuellement être levées. Cela est opérationnel au niveau des régions administratives comme la Chine ou encore Hong Kong. Egalement, les pays de l’espace Schengen, à savoir l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse sont aussi favorables à cette recommandation. Bien évidemment, les passagers peuvent toujours être soumis à des mesures sanitaires selon les contextes. A cela s’ajoute le mécanisme de frein d’urgence permettant à un territoire de pouvoir agir rapidement afin de limiter le risque d’entrée de variantes du virus au sein de l’UE.

Enfin, il sera important de mener régulièrement un examen de la liste des pays où les restrictions devront être levées progressivement afin d’assurer une organisation optimale des déplacements internationaux. Le Conseil de l’UE procède à cet examen tous les 15 jours.