Les principaux endroits à ne pas manquer pour découvrir l’histoire des templiers

Vous avez déjà sans doute entendu parles du festival des templiers. Cette fois, pourquoi ne pas partir à l’aventure en se plongeant dans l’histoire des templiers ? Les templiers ont laissé des patrimoines exceptionnels datant de plus de 700 ans. C’est donc l’occasion idéale de se lancer à la découverte des terres les plus emblématiques de l’époque. Voici donc quelques lieux incontournables à ne pas manquer.

La ville de Jérusalem

Commençons la petite aventure à Jérusalem, une ville qui a fortement marqué le temps des templiers. C’est au niveau de la mosquée al-Aqsa que les quartiers des templiers ont été construits. Vous pourrez y retrouver l’église du Saint-Sépulcre où ont été officiés les chevaliers du Saint-Sépulcre ; ces derniers étant les premiers chevaliers templiers. Retrouvez davantage de légendes et des événements immanquables à travers l’agenda templier ainsi que la revue de presse des templiers.

A lire également : Techniques pour avoir du maquillage de qualité et pas cher

La ville de Paris

Paris est aussi une véritable destination pour se plonger dans une longue histoire des templiers. Elle a pu conserver un bon souvenir de l’époque ancienne. Cela est illustré par ses rues telles que la rue Vieille-du-Temple, la rue des Fontaines-du-Temple ou encore la station de métro Temple. Vous pourrez aussi retrouver la première colonie des Templiers dans la rue des Barres.

La ville de Londres

A Londres l’histoire des templiers a été marquée par son temple ou encore son église conçue en 1185. Ce temple faisait office d’endroit pour les cérémonies d’initiation des templiers. L’église est d’ailleurs caractérisée par une nef circulaire et par une section rectangulaire. A côté de l’édifice se trouve également un cimetière où a été enterré le fameux grand chevalier Guillaume le Maréchal.

Sujet a lire : Les mariages de différentes cultures dans le monde

Les coulommiers

Il s’agit de la commanderie la plus conservée de tous les temps. Elle regroupe les éléments suivants : un logis de commandeur, un bâtiment pour le chapitre, une chapelle mettant en valeur des fresques religieuses, un colombier, des jardins médiévaux, une grange aux dîmes.

Le château de Gisors

Selon la mythologie, les templiers cachaient leur trésor dans le château de Gisors. Actuellement, vous pouvez voir le château constitué de deux ensembles : une tour et un donjon. La tour se présente à l’entrée de la forteresse et était dédiée aux prisonniers. Le donjon quant à lui dispose d’une basse-cour avec muraille.

Le Gué de Jacob

Le Gué de Jacob servait de passage pour traverser le Jourdain.  A l’époque, le roi Baudouin IV et Saladin était en désaccord quant à l’édification d’une forteresse sur le Gué de Jacob, initié par Baudouin IV. Saladin a donc mis le feu à la forteresse en creusant des tunnels sous l’édifice. Cela a engendré une bataille, mettant en premiers rangs environ 700 défenseurs et dont la majorité était des templiers.

La ville médiévale d’Acre

Enfin, partez en périple vers la ville médiévale d’Acre, située en sous-sol. Acre était le principal port de Jérusalem. Elle fut d’ailleurs la capitale du royaume de la terre sainte. Si elle a marqué l’histoire, c’est qu’elle a été un véritable enjeu stratégique tout au long des croisades. Vous y verrez également un tunnel des templiers mesurant 350 mètres de long qui joignait la citadelle des templiers au port situé à l’est.

Leave a Comment