Comment réussir l’achat d’un fonds de commerce ?

Comment Réussir L’achat D’un Fonds De Commerce ?

Vous avez créé votre entreprise mais aujourd'hui, vous êtes confronté à un manque de ressources pour accroître votre activité. Pour vous lancez dans les affaires, rien de tel que l'achat d'un fonds de commerce. Ce procédé permet de disposer d’un bien matériel ou immatériel pour développer son commerce. L’achat d’un fonds de commerce est cependant, une démarche un peu complexe qu’il faudra mûrement réfléchir afin de prendre des décisions convenables. Mais savez-vous comment réussir l'achat d'un fonds de commerce ? Voici quelques conseils qui vous aideront à limiter les erreurs lors cette procédure.

S’enquérir des tarifications du moment

Certains critères comme la zone et le type de fonds de commerce permettent de déterminer le prix d’achat. Les fonds de commerce les plus chers sont ceux qui se rapportent à la finance et à l’assurance. Leur coût peut atteindre 320 000 à 630 000 euros. Ceux qui se rapportent à la vente restent néanmoins, les moins chers avec une valeur de 260 000 euros. Parmi les fonds de commerce les moins onéreux, on peut également citer ceux qui tournent autour de la gastronomie dont le prix de rachat peut être compris entre 80 000 et 160 000 euros. 

Il faut cependant préciser que ces valeurs ne s’appliquent qu’en ville. A la campagne les entrepreneurs proposent des tarifs beaucoup plus bas pour se faire racheter leur commerce. Pour trouver les tarifs du marché, consultez l’agence immobilière pour fonds de commerce à La Rochelle.

Examiner certains détails du fonds de commerce

Le fonds de commerce est une ressource mise à disposition de l’entrepreneur pour l’amener à développer ses activités. Cette ressource peut être matériel (restaurant, salon de coiffure, entre autres) ou immatériel (un ensemble de clients). Après l’acquisition d’un fonds ce commerce, il est obligatoire au nouveau chef d’entreprise de verser une somme d’argent au propriétaire des lieux pour s’acquitter de son loyer. 

En effet, ce point a été spécifié dans le document qui lie l’acheteur à l’ancien propriétaire du commerce. Ce reversement s’effectue nécessairement sur neuf ans (après l’acquisition du commerce) et doit revenir au propriétaire des lieux. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *