Comment calculer les frais de gestion locative

Comment Calculer Les Frais De Gestion Locative

En principe, le propriétaire d’un immeuble se charge lui-même de la gestion locative de son bien. Toutefois, cette approche n’est pas sans contrainte. Il peut donc faire l’option de confier l’intégralité ou une des opérations de gestion à une agence à travers un mandat. Cependant, cette solution n’est pas gratuite. Il est donc important de savoir calculer le coût de l’opération.

Comprendre la gestion locative

La gestion location regroupe l’ensemble des opérations d’administration d’un bien mis en location. Sous ce vocable, on retrouve :

Avez-vous vu cela : Pourquoi réaliser des travaux d'isolation dans votre habitat ?

  • La mise en location du bien immobilier (publicité, étude de dossier des candidats, rédaction des contrats de bail),
  • Les assurances,
  • La gestion des revenus et autres charges locatives,
  • La gestion des travaux de rénovation et de maintenance,
  • Les états de lieux de sortie.

Tous ces aspects conditionnent le mandat de gestion locative et son coût.

Considérer les différents types de gestion locative

En théorie, il existe 3 types de gestion locative : la gestion locative seule, la gestion locative semi-déléguée et la gestion locative déléguée. La solution choisie influe considérablement sur le calcul des frais.

En parallèle : Pourquoi acheter avec un promoteur immobilier

La gestion locative seule

Dans ce cas, le propriétaire du bien se charge seul de l’ensemble des opérations liées à son patrimoine. Il va donc lui-même à la recherche de locataire. Il se charge des visites et de l’étude des candidatures. Il gère la relance des loyers, la gestion technique ainsi que les états de lieux. Cette solution entièrement gratuite nécessite néanmoins des connaissances solides dans les domaines juridiques et comptables.

La gestion locative semi-déléguée

La gestion locative semi-déléguée permet au propriétaire d’un bien immobilier de déléguer une partie des charges locatives à une agence immobilière. Peu connue, cette solution est à l’avantage d’être moins coûteuse. De plus, le suivi juridique étant assuré par l’agence immobilière, la sécurité de la gestion du bien est assurée.

La gestion locative déléguée

Dans le cadre d’une gestion locative déléguée, le propriétaire d’un bien immobilier confie l’intégralité de la gestion de ce dernier à une agence immobilière. Il remet donc les clés de l’immeuble entre les mains de l’agence moyennant une commission.

Après la signature du mandat de gestion locative, le propriétaire est entièrement dégagé de toutes les opérations rattachées à son bien. Toutefois, il est très important de choisir son agence de gestion immobilière avec soin. Ce détail influe également sur le prix de la prestation.

Calculer convenablement les frais de la gestion locative

Les frais de gestion locative peuvent être calculés sur deux bases.

  • La base des loyers encaissés

Dans ce cas, le propriétaire ne paye que les frais de gestion sur les revenus locatifs. Ici, les honoraires de l’agence immobilière se calculent en général sur une base de 6 à 8 % du prix du loyer.

  • La base du loyer nu et des charges

En cas de souscription à une assurance de loyers impayés, le montant des honoraires varie entre 11 et 12 %. Ici, le propriétaire doit payer les frais de la gestion même si le locataire cesse de payer le loyer. Le coût global peut varier en fonction que les honoraires soient calculés sur le loyer TTC ou sur le loyer ajouté aux autres charges locatives.

Les prestations supplémentaires influent également sur le calcul des frais de gestion immobilière. De même, le coût n’est pas le même pour un logement meublé, pour un logement nu ou pour un appartement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *