L’éléphant d’Afrique : le plus grand mammifère terrestre

Symbole de la sagesse dans plusieurs cultures et civilisations, l’éléphant est aussi le plus grand mammifère au monde. L’éléphant d’Afrique appartient à la famille des Eléphantidés et est aligné aux espèces de l’ordre de Proboscidiens, celui des animaux à trompe. L’éléphant d’Afrique est imposant par la taille, mais également par le poids. En effet, un mâle peut mesurer au garrot entre 3,5 mètres et 4 mètres tandis que la femelle a une taille moyenne de 2,5 mètres à 3 mètres. L’éléphant d’Afrique pèse environ 3 tonnes, mais certains spécimens atteignent les 6 tonnes, le poids varie selon l’âge et le sexe.

L’éléphant d’Afrique possède de longues et grandes oreilles qui lui servent d’éventail pour retrouver la température corporelle idéale. Son corps est recouvert d’une peau de couleur grise assez épaisse de 2 à 3 centimètres, mais plutôt fragile comprenant un épiderme très fin et un derme innervé et délicat. L’éléphant d’Afrique compte deux espèces différentes, le Loxodonta africana et le Loxodonta cyclotis. La première espèce vit dans les savanes d’Afrique et la seconde se concentre dans les forêts tropicales de certaines régions africaines. On dit que l’éléphant d’Afrique est parmi les animaux les plus résistants, car son espérance de vie est estimée entre 60 et 70 ans.

A lire en complément : Des solutions pour mieux nourrir les animaux

L’éléphant d’Afrique, un pachyderme impressionnant

L’éléphant d’Afrique, parmi les pachydermes, est doté d’une grande intelligence et d’une grande mémoire. Il impressionne par sa capacité à adopter certains gestes pour faciliter son quotidien ou à se souvenir de son ancien parcours. On reconnaît également l’éléphant d’Afrique par sa trompe. Il s’agit d’une combinaison du nez et de la lèvre supérieure qui forme un organe pouvant atteindre 1,50 mètre et peut peser jusqu’à 135 kg. Cet organe, dépourvu d’os, est formé de muscles lui permettant de soulever des poids atteignant les 250 kg.

Cela peut vous intéresser : Le petsitting ou la garde d’animaux, une activité très tendance

C’est avec sa trompe que l’éléphant d’Afrique se sert pour brouter, pour manger, mais également pour saluer, pour caresser et pour menacer. L’éléphant d’Afrique possède aussi des incisives supérieures avec une taille impressionnante de 2,5 mètres. Il les utilise comme défenses pour faire face aux prédateurs ou pour fouiner dans la terre à la recherche de racines pour ses repas. Ce sont les « ivoires » tant convoités par les braconniers. Ce grand mastodonte peut également utiliser ses grandes pattes, avec son poids, pour piétiner ses prédateurs, toutefois, il n’a recours à cette pratique que rarement, et il n’agit ainsi qu’en groupe, jamais en étant seul.

L’éléphant d’Afrique et ses particularités

L’éléphant d’Afrique est un herbivore qui se nourrit essentiellement de plantes et parfois de fruits. Son repas quotidien est composé de feuilles, de racines, d’herbes et d’écorces. Cette alimentation peut s’adapter selon la saison et la région. Ainsi, l’éléphant d’Afrique peut se servir de buissons épineux et de feuilles d’arbres dans les savanes, pendant la saison sèche. Il mange des graminées et des plantes telles que les papyrus et les typhas se trouvant dans les zones humides. Il est à noter que l’éléphant d’Afrique doit ingurgiter entre 100 kg et 300 kg de nourriture par jour. En grand buveur, l’éléphant d’Afrique peut boire jusqu’à 190 litres d’eau en une journée. Essentiellement, l’éléphant cherche sa nourriture le jour, mais quand il se sent perturbé par la présence de l’homme, il peut faire ses activités la nuit.

Les éléphants d’Afrique sont des animaux grégaires qui forment un clan composé de quelques individus. Ils ont un régime matriarcal, et à la tête de la hiérarchie se trouve la femelle la plus âgée. Un groupe peut faire 80 km en un seul jour pour chercher de la nourriture. On estime que l’éléphant d’Afrique peut avoir une vitesse entre 8 et 9 km par heure. Quand un éléphant âgé sent sa dernière heure venir, souvent, il se rend sur un endroit précis, appelé « cimetière d’éléphants », pour mourir seul.

L’éléphant d’Afrique est un animal polygyne, le mâle dominant peut ainsi se reproduire avec plusieurs femelles. Quand le mâle commence à être indépendant et quand il arrive à sa maturité, il quitte son clan et entame une vie en solitaire ou forme un groupe avec d’autres mâles. À partir de 25 ans, les éléphants mâles sont en compétition pour avoir la place de géniteur. La lutte se fait avec des barrissements tout en redressant la tête et en secouant la trompe et les oreilles. La période pendant lequel un mâle en rut s’adonne à l’accouplement est appelée « musth ». Avec la montée de testostérone, l’éléphant devient agressif. Il est à savoir qu’il n’y a pas de saison propice pour la reproduction, mais on note un « boom » de naissance pendant la saison des pluies, ce qui coïncide avec l’abondance de nourriture.

La gestation chez les éléphantes dure 22 mois à l’issue de laquelle un éléphanteau, rarement deux pour une seule portée, est né. À la naissance, le bébé éléphant pèse entre 120 et 130 kg. Les femelles du clan s’occupent de son éducation et le jeune éléphant entame sa vie d’adulte à partir de 10 ans. Quand il atteint ses 12 ans, il commence ses activités sexuelles. Ce sont les jeunes éléphants mâles qui quittent le groupe tandis que les jeunes femelles restent avec la tribu.

Protéger l’éléphant d’Afrique

L’éléphant d’Afrique est une espèce dont le nombre connaît chaque année le déclin, car, il y a cinq ans environ, lors du dernier recensement, on ne recense plus que quelque 415 000 individus sur tout le continent, alors qu’au début du XXe siècle, on a recensé entre 3 et 5 millions. L’éléphant d’Afrique se rencontre dans 37 pays africains, mais certaines régions ont été désertées. L’espèce qui vivait en Gambie s’est éteinte en 1913, celle de Burundi dans les années 70 et celle de Mauritanie dans les années 80. Aujourd’hui, l’éléphant de savane d’Afrique ou Loxodonta africana est inscrit dans la liste des espèces en danger d’extinction par l’UICN tandis que l’éléphant de forêt d’Afrique ou Loxodonta cyclotis est enregistré dans la catégorie des espèces en danger critique d’extinction.

Certes, les éléphants s’imposent par leur taille, mais les jeunes éléphants font l’objet de chasse par des prédateurs comme les lions et les hyènes. Plusieurs de ces populations sont hébergés dans des aires protégées afin de les préserver des éventuelles attaques de l’homme et de ces prédateurs. L’éléphant d’Afrique est menacé à cause de la destruction de ses milieux, la déforestation entre autres. Le braconnage est et reste la cause principale de la disparition des éléphants. Ils sont chassés pour leurs ivoires, vendus très cher, et sont très convoités par les bijoutiers. Ces merveilles sont très appréciées des fabricants de piano pour être la matière première pour fabriquer des touches. Les principaux importateurs d’ivoires sont l’Europe, le Japon, l’Amérique du Nord, le Hong Kong, l’Inde et le Singapour. Le commerce d’ivoire reste encore un sujet de débats, même si certaines mesures ont été prises.

On remarque cependant une croissance de la population pendant ces deux années de pandémie. Les éléphants ont pu recoloniser des zones et la reproduction est ainsi redynamisée, comme les activités humaines ont connu une certaine diminution.

L’éléphant d’Afrique, un mammifère à découvrir

Voir un éléphant d’Afrique est un rêve pour beaucoup, surtout les enfants qui ont été bercés par les aventures de Babar, l’éléphant héros de leur dessin animé. Se rendre dans le grand continent est aléatoire, heureusement que l’éléphant d’Afrique est un des pensionnaires de plusieurs zoos en France.

Ils évoluent dans un univers assimilé à leur biotope, ils sont soignés et nourris selon leur appartenance alimentaire. Il est possible de les observer en toute sécurité pour pouvoir remplir de bonheur la journée des petits.

Savez-vous que le plus grand éléphant, mesurant 4,20 mètres au garrot, se trouvait en Angola et a été découvert en 1974 ? Le plus long ivoire servant de défense à l’éléphant mesure 3,5 mètres et la plus lourde pèse 103 kg.

Leave a Comment