Remplir un chèque en 7 étapes illustrées + PDF

Le paiement par chèque est un mode de paiement que tout le monde utilise et surtout très connu en France. On utilise le paiement par chèque : 

  • pour des services de commerce,
  • pour des services de sûreté,
  • en cas de retard de paiement,
  • ou pour obtenir son salaire.

Les banques ont toutes la même présentation, ce qui facilite la tâche lorsque vous remplissez les chèques, mais en respectant tous les champs à remplir. Avant le paiement, il faut tout de même connaître toutes les informations essentielles pour éviter un détournement ou une falsification du chèque. Pour ce faire, on vous donne les 7 différentes étapes à suivre pour remplir un chèque.

Dans le meme genre : Prêt personnel : comment l'obtenir rapidement ?

 

La garantie de la validité du chèque dépend de toutes ces étapes, peu importe la manière dont vous allez remplir votre chèque.

A découvrir également : Comprendre le fonctionnement du rachat de crédit hypothécaire

 

7 étapes pour remplir un chèque

Source image : Pixabay

Remplir chèque vous prend seulement 2 minutes.

 

  1. Noter le montant en chiffres 

La case pour le montant en chiffres se trouve sur le côté droit d’un chèque, elle est facile à repérer avec son contour épais et le signe € précédé de la case. Pour le montant, vous pouvez noter 50,20 par exemple ou un autre montant votre règlement. L’ajout du signe € (euro) n’est pas obligatoire vu que c’est déjà inscrit devant la case. Pour éviter les ajouts frauduleux, il est conseillé d’ajouter un trait avant et après le montant, sans laisser aucun espace vide.

 

  1. Écrire le montant en lettres

Sur le côté gauche de votre chèque se trouve deux lignes pour écrire le montant en toutes lettres que vous avez noté en chiffres sur la case qui se trouve à droite. Pour le montant mentionné ci-dessus, vous écrivez seulement « cinquante euros et vingt centimes », ceci est un exemple du montant en chiffres 50,20 €. Faites un trait sur les lignes sans écriture pour ne laisser aucun espace libre.

 

Ne laissez aucun espace ni aucun blanc avant et ensuite le montant en chiffres et en lettres pour éviter les fraudes.

 

  1. Indiquer le bénéficiaire

Il est important d’indiquer le bénéficiaire pour qu’il puisse encaisser le chèque sans problème. Pour le faire, vous devez inscrire le nom complet sur le côté gauche en bas de la ligne pour le montant en lettres, vous pouvez voir la mention « À … ».

 

Si le bénéficiaire est un particulier, vous indiquez seulement Monsieur ou Madame et le nom complet de la personne. S’il s’agit d’une société, indiquez le nom mentionné que vous avez sur votre facture. Pour que les bénéficiaires puissent encaisser le chèque, soyez précis avec une écriture lisible. Mais est-il possible de rédiger deux bénéficiaires sur le même chèque ? En effet, il est tout à fait possible de rédiger deux bénéficiaires sur le même chèque et vous pouvez aussi d’ailleurs avoir plus de détails en ligne.

 

  1. Mentionner le lieu

Il faut mentionner le lieu, car il est important de mentionner le nom de la commune dont vous vous trouvez au moment du règlement. Cette case, où vous devez mentionner le lieu, se trouve sous le montant en chiffres. 

 

  1. Indiquer la date

Le champ est aussi important lorsque vous remplissez un chèque. Le champ pour mettre la date est entre le lieu et la signature sur le bas du côté droit de votre chèque. Vous pouvez voir la ligne qui commence par « Le … », ce champ est essentiel parce qu’il va déterminer la validité du chèque à compter du jour où vous l’avez rédigé. D’ailleurs, pour plus d’informations, vous pouvez consulter cet article : quelle est la durée de validité d’un chèque ?

 

Le bénéficiaire peut encaisser le chèque le jour même où vous l’avez rédigé à son nom, soit à une date ultérieure. Cependant, il faut bien indiquer la date exacte lors de votre rédaction du chèque, car une autre date, que ce soit antérieur ou postérieur, est passible d’une lourde amende.

 

  1. Placer la signature

Pour valider votre chèque, il faut placer votre signature sur le champ signature qui se trouve en bas du lieu. Il y a un espace sur lequel vous pourrez placer votre signature pour donner plus de valeur à votre chèque. Un contrôle peut se faire lors de l’encaissement, qu’il est essentiel d’avoir la même signature sur chaque chèque pour qu’il soit validé. Évidemment, cette signature doit correspondre à celle que vous avez fournie lors de votre ouverture de compte bancaire.

 

  1. Talon du chéquier

Dans votre carnet de chéquiers, vous avez deux feuilles séparables, l’une pour garder toutes les informations concernant le chèque et l’autre pour le bénéficiaire. Donc, si vous détachez le chèque sans avoir mentionné la date, le bénéficiaire et le montant, vous n’aurez plus d’informations pour le suivi de vos comptes. Au moins, vous pouvez disposer du numéro de chèque en cas de problèmes.

 

Autres informations pour remplir un chèque

D’autres informations sont également à considérer pour remplir un chèque :

 

  • Pour remplir chèque, le montant doit être identique, que ce soit pour le montant en chiffres et en lettres. Mais ne vous inquiétez pas, on considère davantage le montant en lettres si vous avez des rayures.

 

  • Vous devez avoir une écriture lisible lorsque vous écrivez le montant en lettres. Quelques règles sont à respecter lors de l’écriture du montant en lettres ; les chiffres restent invariables, ils ne prennent pas de « s ». Mais dans le cas où les chiffres sont arrondis comme 200 (deux cents) ou 300 (trois cents) et qu’ils ne sont pas suivis d’un autre chiffre, vous ajoutez un « s » à la fin. Par exemple : pour écrire 202, vous n’ajoutez pas un « s », mais seulement deux cent deux, or pour 400, le « s » est validé, donc on écrit quatre cents.

 

  • Il est formellement interdit de signer un chèque en blanc, c’est-à-dire un chèque qui n’a pas encore été rédigé. Par ailleurs, si votre chèque est rempli par une machine, faites la vérification de la lisibilité et l’exactitude des mentions avant de le signer.

 

Faire une opposition de chèque est-il possible ?

Après une observation en 2020, la sécurité du paiement par chèque a connu une augmentation de 30 % avec les actes frauduleux. Tandis que l’utilisation d’un chéquier a baissé de 25 %, en plus, avec la totalité des fraudes qui est de 538 millions d’euros, il vaut mieux rester prudent.

 

La solution est de limiter les carnets de chéquiers que vous disposez à domicile ou de les garder dans un endroit à l’abri du regard pour que personne ne puisse remplir chèque à n’importe quel moment.

 

En conséquence, vous avez la possibilité de faire une opposition dans le cas où vous auriez perdu votre carnet de chéquiers et non pour n’importe quel insatisfaction de votre part concernant vos achats ou autres.  

 

Pour une opposition, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

 

  • En cas de perte de chéquier, faites appel à votre banquier pour faire une opposition le plus tôt possible ;
  • Déposer une plainte au commissariat ;
  • Mentionner dans votre lettre d’opposition adressée à la banque toutes les informations telles que les numéros de chèque par exemple.

 

 

Pour connaître comment faire un virement bancaire, vous pouvez vous renseigner en ligne. Vous devez connaître vos droits pour qu’il n’y ait pas d’arnaques financières avec les faux chèques. Ne vous précipitez pas lorsque vous remplissez votre chèque, prenez votre temps avant de signer. 

 

Source image à la une : Pixabay

 

Leave a Comment