Vins d’ailleurs : partons découvrir les vins autrichiens

Vins D’ailleurs : Partons Découvrir Les Vins Autrichiens

Cela semblerait peut-être insolite pour certains, mais les vins autrichiens existent bel et bien. Certes, ils sont encore moins connus, mais les connaisseurs savent très bien de quoi on parle. La majeure partie de la production autrichienne reste toujours actuellement sur une grande variété de vins blancs, mais les vins rouges ne sont pas délaissés pour autant. L’Autriche produit des vins de très grande qualité et désormais très appréciés des amateurs de bons vins dans le monde.

L’Autriche, un royaume des vins blancs, mais pas seulement

L’histoire des vignobles et des vins autrichiens commence vers 700 ans avant Jésus Christ, mais c’est à l’époque romaine qu’on voit prospérer la production de vins : les Romains étant des amateurs de bons vins. Mais la production de vins autrichiens a connu sa période sombre lorsque, en 1985, est apparu au grand jour le scandale des vins autrichiens trafiqués, dilués de produits chimiques. Les vignerons autrichiens, défavorisés par des conditions météorologiques qui ne leur permettent pas d’avoir la maturation idéale des raisins, ne pouvaient pas concurrencer les producteurs hongrois. Depuis, une stricte réglementation a été instaurée par le gouvernement autrichien, d’où l’actuelle qualité exceptionnelle des vins autrichiens.

Actuellement, la production de vins autrichiens ne représente que 1 % de la production mondiale. L’Autriche ne dispose en effet qu’un peu moins de 50000 hectares de vignobles, répartis sur 4 grandes régions, dont la Basse Autriche, Burgenland, Styria et la région de Vienne. Chacune de ces principales régions vinicoles comporte de nombreuses autres régions, dont la plupart sont des producteurs des fameux vins blancs autrichiens. C’est la région de Burgenland, située près de la Hongrie, qui produit le plus de vins rouges autrichiens. Grâce à la diversité de ses terroirs, l’Autriche dispose d’une très grande variété de vins. Les différents cépages autochtones qui font la renommée actuelle des vins autrichiens s’y plaisent malgré le climat défavorable.

 

Les différents cépages qui font l’identité viticole de l’Autriche

Les cépages blancs sont les stars en Autriche pour l’élaboration de vins blancs fruités, de vins botrytisés et de vins pétillants autrichiens. Le plus emblématique d’entre eux, c’est le « Grüner Veltliner ». C’est le cépage le plus planté en Autriche, car il produit des raisins de qualité avec de bons rendements. Le Grüner Veltliner est un vin blanc autrichien très apprécié jusqu’à l’étranger et a déjà eu l’honneur de battre certains Grands Crus de renom en France. Ensuite, il y a le cépage blanc appelé « Riesling » qui est aussi connu en Allemagne et en Alsace. Le vin blanc Riesling, généralement fruité et sucré, peut être aussi élaboré en vin de garde et peut être vieilli au-delà de 10 ans, l’objectif étant de développer une complexité exceptionnelle.

Mais d’autres cépages sont aussi cultivés en Autriche, à savoir le sauvignon blanc largement exploité en Styrie, le muscat blanc appelé « Gelber Muskateller », le traminer, le pinot blanc, le pinot gris et le chardonnay. Quant aux spécialités régionales, il y a le « Zierfandler » et le « Rotgipfler ». Deux cépages pour l’élaboration de vins blancs autrichiens exceptionnellement aromatiques.

Pour ce qui est des cépages pour la production de vins rouges autrichiens, le « Blauer Burgunder », le « Blauer Wildbacher » ou « Schilcher », le Cabernet franc, le Cabernet Sauvignon et le Saint-Laurent sont les cépages phare du pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *